CategoriesCLEAN100 SHOPPING

Devons-nous accepter d’utiliser des produits ménagers labellisés et dangereux?

L’utilisation des produits ménagers habituels sont nocifs pour les poumons et la santé.

NF environnement

Des chercheurs viennent de mettre en évidence une probable action délétère des produits ménagers sur la fonction respiratoire. Des effets similaires à ce que peut engendrer une consommation régulière de tabac. Selon une étude publiée dans l’American Journal of respiratory and critical care medicine, l’utilisation régulière de produits ménagers pourrait accélérer le déclin de la capacité respiratoire lié à l’âge avec des effets plus marqués chez les femmes que chez les hommes.

Au total, 6.230 hommes et femmes âgés de 20 à 44 ans ont été interrogés et ont subi une spirométrie (un examen permettant de mesurer la capacité respiratoire). Leur exposition aux produits ménagers, au domicile et/ou en tant qu’agent d’entretien lorsqu’il s’agissait de leur métier, a ainsi été évaluée et comparée à leur fonction respiratoire (asthme et capacité respiratoire mesurée à l’aide du spiromètre, notamment).

53% des participants étaient des femmes, 44% étaient non fumeurs et ceux qui l’étaient consommaient l’équivalent de 7 paquets-année* au début de l’étude.

Les produits lessiviels sont donc aussi dangereux que le tabac.

Les produits lessiviels professionnels provoquent : asthme et accélération du déclin de la fonction respiratoire

Selon cette étude, l’asthme était retrouvé plus fréquemment chez les femmes exerçant la fonction d’agent d’entretien et chez celles faisant le ménage chez elles que chez les femmes n’utilisant pas de produits d’entretien. une exposition à long terme aux produits d’entretien, connus pour avoir des effets irritatifs et provoquer des réactions inflammatoires
au niveau des voies aériennes, permettrait d’expliquer ces fréquences plus élevées de l’asthme ainsi que l’accélération du déclin de la fonction respiratoire au cours des années. Selon eux, l’emploi des produits ménagers a des effets comparables à ceux d’un tabagisme régulier sur la fonction respiratoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.